Aller au contenu

Victoire.

3 min
Victoire et son vélo Girs. Paris, France. 2024. © Nicola Fioravanti

Je m’appelle Victoire, originaire de Nice, j’habite à Paris depuis quatre ans et je suis ingénieure en informatique.

Il y a deux ans, ma véritable aventure cycliste a commencé avec un voyage mémorable en Islande, réalisé avec ma meilleure amie, Elé, avec laquelle je forme le binôme CYCLING TWINS.
Ce périple à vélo a été une révélation, un mélange d'exploration et de défi personnel. Depuis, le vélo est devenu bien plus qu'un simple passe-temps pour moi ; c'est une passion dévorante qui m'accompagne partout.

Je me spécialise dans les longues distances et le bikepacking, préférant les routes et les chemins gravel pour mes aventures. À Paris, j’utilise également mon vélo pour mes trajets quotidiens, me faufilant avec aisance dans la circulation dense du centre-ville. Pour les sorties plus longues, j'aime m'évader dans le sud de Paris, notamment en Chevreuse. De temps en temps, je retourne à Nice, où je savoure les balades au bord de la mer et les ascensions dans les montagnes.

Le vélo suscite en moi une gamme d'émotions variées. Chaque sortie est une source de bonheur et de joie intense, mais aussi de moments de difficulté, surtout lors des courses de longue distance. Ces expériences, qu'elles soient exaltantes ou éprouvantes, me permettent de savourer encore plus les petits plaisirs de la vie, comme une simple tasse de café ou un beau paysage.

Physiquement, le vélo m’a transformée. Je me sens plus forte, avec un souffle et un cardio améliorés. Ces bénéfices physiques se traduisent aussi par une plus grande résilience mentale. Les défis imposés par les conditions météorologiques difficiles ont renforcé mon esprit, m’apprenant à ne jamais abandonner. Cette ténacité se reflète désormais dans tous les aspects de ma vie, influençant positivement mes projets personnels.

Pour moi, trois mots décrivent parfaitement ce que signifie faire du vélo : liberté, dépassement de soi et aventure. Ces termes encapsulent l'essence de ce que je ressens chaque fois que j’enfourche mon vélo, prête à découvrir de nouveaux horizons.

Le vélo a aussi provoqué un changement significatif dans mon attitude et ma manière d'être. Organiser mes aventures et mes courses m’a rendue plus indépendante et débrouillarde. Je me sens désormais plus déterminée et confiante, avec une vision plus positive de moi-même et de mes capacités. Le vélo a transformé les aventures solitaires, autrefois intimidantes, en expériences naturelles et enrichissantes.

Avec Elé, nous souhaitons utiliser le vélo pour porter un message fort en faveur des femmes. Inspirées par le combat de nos mères contre le cancer, nous projetons de traverser les Amériques à vélo, de l'Alaska à la Patagonie, pour récolter des fonds en faveur des femmes

touchées par cette maladie. Pour moi, le vélo est non seulement un moyen de découvrir le monde, mais aussi un puissant vecteur de solidarité et de soutien.

Pour ceux qui souhaitent se lancer dans le vélo, j’ai un conseil simple mais puissant : lancez-vous ! Peu importe votre niveau, chacun commence quelque part. Il est essentiel de ne pas se comparer aux autres et de progresser à son propre rythme. La clé est de commencer doucement et de s'améliorer progressivement, sans pression.
Je vis chaque coup de pédale comme une célébration de la vie, une invitation à repousser mes limites et à savourer chaque instant.

Autres femmes en vélo

Eleonore.

Eleonore.

Elise.

Elise.